PARTIE I : Drogue Douce

Ce qui m’a motivé à écrire cet article restera top secret  … mais comme promis, je me dois de respecter ma parole, en produisant des articles en français.

Le français est, certes, une belle langue, qui permet de dire un grand nombre de choses de manières diverses, mais elle demeure une langue complexe.

C’est d’ailleurs pour ça que j’ai passé ma vie à essayer de la fuir. Aujourd’hui elle me rattrape et je décide d’y faire face enfin.

Ce premier article, je le dédie à toutes les personnes qui ont vécu ou qui vivent des relations toxiques. Comme un grand nombre d’enfants, je suis passée par l’adolescence … une étape relativement difficile pour moi étant donné que mes parents ont décidé de me “rapatrier” au bled comme j’aime le dire.

En effet, en classe de 4ème, en pleine année scolaire, ils ont décidé que ma sœur et moi grandissions trop comme des “blancs”, excusez-moi le terme, et que nous devions connaitre nos origines et savoir comment on vit en Afrique.

C’est comme cela que je suis revenue m’installer au Burkina Faso, le pays d’origine de mon père.

Pour les personnes moins bien renseignés, c’est un pays de l’Afrique de l’ouest et on n’y parle pas “Africain”, car l’Afrique est un continent et non un pays, il n’y a donc pas qu’une seule langue … de la même manière qu’on ne parle pas européen en Europe. (Vous trouvez ça absurde mais ce passage fera l’objet d’un autre article en temps et en heure).

Changer d’école ou de pays n’avait rien de nouveau pour moi, étant donné que j’en ai l’habitude depuis toujours.

Les choses étaient différentes parce que je retournais dans le système francophone d’une part, et d’autre part parce que ma mère voulait que je vive en Afrique sans vivre comme une africaine.

Je m’explique.

Quand je suis arrivée fraichement de Paname et qu’on me surnommait la panamienne, beaucoup de personnes ne cessait de me dire que je “chocobitais”.

Ce terme j’ai fini par le comprendre après plusieurs tentatives d’explications de mes cousines pour me faire changer. Le “choco” ou le “chocobitement” tout dépend de comment vous voulez l’appeler, c’est comme ça que l’on désigne une personne d’origine africaine, qui parle comme un blanc.

Parler comme un blanc ? Oui vous m’avez bien lu, cela signifie, avoir un accent européen, parler rapidement sans prendre son temps comme la majorité des africains.

C’est également un aspect physique : être “choco” peu également signifier être mignon, être physiquement attrayant. J’ai donc tenté de me fondre dans la masse en forçant mon accent “africain” (que clairement je n’avais pas), j’ai essayé de rouler à moto comme toutes les personnes de mon âge et de mon entourage, rien à faire ma mère m’a rapidement fait comprendre que c’était hors de question. Je me suis fait des amis dans le quartier.

Même sortir devant le portail pour “traîner” avec eux, m’asseoir juste pour parler du beau temps et de la pluie, faire des commérages ou des “affairages” plutôt, comme le bon terme le suggère était une idée absolument inconcevable pour ma mère.

Mes tentatives d’adaptation étaient constamment mises à l’épreuve par ma mère qui ne comprenait pas mon envie de ressembler aux autres et de me comporter comme eux.

Pour moi m’adapter était un réel problème et le fait de parler, marcher, m’habiller et même manger différemment des autres constituait pour moi un frein à mon développement.

Le déménagement, l’adolescence, l’âge d’avoir des copains, de sortir entre amis et de rentrer plus tard, de profiter de ses week-ends, rien n’allait dans mon sens et le seul problème que je voyais à tout cela c’était ma mère. Pour moi, elle était la source de tous mes maux.

Aujourd’hui quand j’y repense ça me fait même rire d’écrire tout cela mais je la remercie car je sais qu’elle m’a sauvé de bien des choses.

Elle m’a sauvé de bien des rencontres désastreuses ou d’erreurs que j’aurais pu commettre juste pour la blesser elle, sans savoir que c’est à moi que j’aurais fait le plus de tort.
МISS BKO-

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s